Séminaire francophone de la collecte de fonds 2016

Ubérisation, transformation digitale et associations : quelles implications ?

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn11Email this to someonePrint this page

Les associations sont-elles des entreprises comme les autres ? Comment peuvent-elles aborder la transformation digitale et le risque d’ubérisation dans leur secteur et leur activité ?

 

J’ai eu le plaisir d’animer un atelier de formation sur l’ubérisation et la transformation digitale pour les associations, lors du séminaire annuel de la collecte de fonds de l’Association Française des Fundraisers hier.

 

Séminaire francophone de la collecte de fonds 2016
Séminaire francophone de la collecte de fonds 2016

 

N’étant pas experte des associations mais beaucoup plus de la transformation digitale, à travers mon expérience de 4 ans en tant que Chief Digital Officer d’un groupe international de communication, c’est plutôt mon retour d’expérience que j’ai partagé lors de cet atelier, retour d’expérience qui s’applique à n’importe quelle entreprise d’ailleurs, même si les associations ont des spécificités que toutes les formes d’entreprises n’ont pas.

 

La trilogie de la transformation digitale : Devoir, Pouvoir, Vouloir
La trilogie de la transformation digitale : Devoir, Pouvoir, Vouloir

 

Les échanges avec les participants étaient vifs et intéressants, et confirment une chose s’il le fallait : la transformation digitale implique un processus de changement loin d’être acquis et accueilli dans encore bon nombre – beaucoup trop ! – d’organisations !

 

Les résistances humaines au changement et à la transformation digitale
Les résistances humaines au changement et à la transformation digitale

 

Peut-être parce qu’il n’est abordé que sous l’angle du devoir et que le vouloir réel et l’envie manquent sérieusement au programme ??? Les entreprises ont quand même une grande capacité à transformer des sujets innovants et intéressants en processus pénibles et ennuyeux, comme si l’ennui était meilleur garant de performance et de productivité ?

Pour les plus vaillants, quelques clés issues de mon expérience personnelle dans la présentation ci-dessous ! Bon courage ! 🙂

 

 

 

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn11Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

quatorze − 10 =

*